Les avantages d’une pompe a chaleur

Vous envisagez d’acheter une pompe à chaleur et vous ne savez pas par où commencer ? Avec une pompe à chaleur, vous avez affaire à une technologie qui n’a pas vu ses limites techniques même dans un avenir lointain. De plus, même si elle est renouvelable, elle offre un rendement très élevé par rapport aux autres systèmes de chauffage. Vous voulez en savoir plus ? Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les pompes à chaleur et leur fonctionnement.

Conditions requises pour leur fonctionnement

En général, les pompes à chaleur sont de « grosses » machines comparées, par exemple, à des générateurs à combustion de puissance équivalente. De plus, il est absolument nécessaire qu’elles échangent de l’énergie avec l’environnement. Comme celles sur https://www.cedeo.fr , la plupart d’entre elles peuvent être installées à l’extérieur. Ainsi, elles ont donc besoin d’espace pour déplacer les flux d’air à utiliser.

A découvrir également : Quel est l'isolant le moins polluant ?

Si nous parlons de pompes à chaleur polyvalentes, celles qui peuvent fournir du chauffage, de la climatisation et de l’eau chaude sanitaire, elles fonctionnent normalement à basse température. En effet, leur rendement est plus élevé. Cependant, elles peuvent atteindre des températures allant jusqu’à 75ºC selon le type de pompe et les émetteurs utilisés (plancher chauffant/rafraîchissant, ventilo-convecteurs, radiateurs…).

En général, la puissance des pompes à chaleur est ajustée au strict nécessaire. Et à ce titre, elle est généralement réduite. En effet, la puissance nécessaire dans les habitations est de plus en plus faible car l’isolation est améliorée en fonction de la réglementation. Cela signifie que la puissance contractée ne devrait pas être beaucoup plus élevée que celle qui serait utilisée avec un équipement de combustion. Bien que cela dépende beaucoup de la taille de la maison.

A lire également : Comment ne pas surconsommer de l'énergie alors que les températures augmentent ?

Envisageable, pratique et moderne

Comme la puissance des pompes à chaleur est réglée, il est nécessaire d’utiliser des accumulateurs avec l’espace conséquent à occuper à l’intérieur. D’autre part, l’utilisation de réservoir pour le stockage de l’ECS permet d’obtenir une meilleure qualité d’ECS. De plus, vous aurez la possibilité de produire et de stocker lorsque les conditions tarifaires de l’électricité sont meilleures.  

À partir de ces caractéristiques générales, vous pouvez maintenant tirer des conclusions quant aux avantages et aux inconvénients. L’installation de pompes à chaleur dans les maisons neuves est parfaitement réalisable. En effet, un emplacement pour l’unité extérieure ainsi que pour le ballon d’ECS peut être prévu dans le projet.

Bien entendu, dans les logements horizontaux, leur installation ne pose aucun problème.

Pour distribuer la chaleur (ou le froid dans le cas de la climatisation) par l’eau, vous pouvez utiliser des émetteurs conventionnels, des planchers chauffants/refroidissants, des ventilo-convecteurs ou même des radiateurs. Pour ce faire, dimensionnez-les de manière à ce que les températures soient les plus basses possibles dans le cas du chauffage (ou les plus proches de la température souhaitée dans le cas de la climatisation). Faites en sorte que l’efficacité de la pompe à chaleur sera la plus élevée possible. Toutefois, si nécessaire, il est possible d’atteindre des températures de distribution élevées (jusqu’à 75 ºC par exemple), bien que l’efficacité diminue. Ce fait vous donne une flexibilité totale pour utiliser ces systèmes dans le cadre de la modernisation.

Ce qu’il ne faut pas oublier

Certains doutent de l’efficacité de la pompe à chaleur sur les radiateurs. On pensait la même chose il y a 15 ans des chaudières à condensation et des radiateurs. Il est clair que les surfaces d’émission doivent être correctement dimensionnées pour essayer de garantir des températures de travail aussi basses que possible et un rendement des pompes à chaleur aussi élevé que possible.

Cependant, il ne faut pas oublier que le plus important est de disposer d’un contrôle électronique qui modifie les conditions de température au niveau des émetteurs et leur temps de fonctionnement. Au final, l’objectif est d’envoyer de l’énergie dans les pièces pour qu’il y ait du confort et d’adapter l’énergie délivrée à la demande réelle de la maison. Celle-ci variera en fonction de la température extérieure, par exemple 14ºC ou 2ºC.

Ainsi, si le système est capable d’ajuster la température du flux d’eau vers les radiateurs, l’efficacité sera plus élevée. En pratique, les conditions permettant de calculer la température extérieure minimale dans un logement ne se produisent que dans un très faible pourcentage d’heures par rapport aux autres conditions environnementales.

Un point critique est le bruit des unités extérieures. La réglementation européenne fixe des valeurs limites pour le bruit généré par les pompes à chaleur. Cependant, l’état de l’appareil permet d’atteindre des valeurs bien inférieures aux maximums réglementaires. Et si elles sont correctement installées, elles ne créent pas de pollution sonore.

Bien qu’il y ait quelques inconvénients, une fois que vous connaissez les bases pour l’installation d’une pompe à chaleur, vous verrez que même les nouvelles réglementations normatives vous conduisent à son utilisation. A cela s’ajoutent les avantages que le système lui-même offre pour l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *