Bien protéger la biodiversité

Tout d’abord, donnons une définition à la biodiversité. Ce terme, qui est une contraction de biologique et de diversité, désigne l’extrême complexité et la richesse des êtres vivants et des écosystèmes. On peut citer la faune, la flore, les variétés domestiques, etc.  Ce sont des outils de lutte contre le changement climatique. Ce sont aussi des éléments fondamentaux du patrimoine naturel.

Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature, la biodiversité est menacée. De nombreux facteurs sont en cause, tels que la surexploitation, la destruction, la fragmentation des habitats, les pollutions, artificialisation des sols, etc.

Selon encore cette organisation, plus de 22 000 espèces animales sont menacées dans le monde : une espèce de mammifère sur quatre, un oiseau sur huit, etc.

Face à ces chiffres alarmants, nous devons faire quelque chose pour protéger, mais aussi valoriser la biodiversité. Cette protection et valorisation de la biodiversité ne sont seulement pas une affaire du gouvernement. Nous, simples citoyens, doivent également y prendre part.

La biodiversité est, en effet, indispensable à notre vie quotidienne. Nous en avons besoin pour de multiples raisons. Grâce à certaines plantes, nous pouvons être soignés, nous avons de quoi à nous nourrir, etc. C’est, en somme, le support de nombreuses activités humaines : alimentation, médecine, élevage, cosmétique, textile, etc. Protéger la biodiversité revient donc à pérenniser les ressources dont nous avons besoin pour vivre.

Que devons nous alors faire pour protéger cette richesse ? Quelles sont les actions qui doivent être entreprises ? Parallèlement, quels sont les bons gestes à adopter ?

Mesure à prendre

biodiversitéLa protection de la biodiversité et la sauvegarde de notre planète commencent par nos gestes quotidiens.

Commencez à trier vos déchets, si vous ne l’avez pas encore fait auparavant. Economisez l’eau et l’électricité. Ne gaspillez pas et ne faites pas de dépenses excessives dans ces domaines.

Si vous avez le temps, prenez le vélo plutôt que votre voiture. Privilégiez également les transports en commun. Favorisez les énergies renouvelables tels que l’énergie solaire ou encore l’énergie de type éolienne. Cela réduit l’émission de gaz à effet de serre qui pollue l’air et qui menace la biodiversité.

Lorsque vous êtes dans la nature, ne cueillez pas des plantes que vous ne connaissez pas. Aussi, ne nourrissez également pas des animaux sauvages, car cela bouleverse leur équilibre naturel.

Tous ces gestes ont des effets positifs sur la qualité de l’air, de l’eau et du climat et contribuent, par la suite, à la préservation de la biodiversité. En d’autres termes, respecter l’air et l’eau contribue ainsi à la protection de la biodiversité.

Les aires protégées ne sont donc qu’un des moyens d’action. Certes, elles constituent une part essentielle des programmes de conservation, mais ne suffisent pas à préserver la biodiversité. Les meilleures actions viennent de nous et des comportements de chaque société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *