métiers développement durable

Développement durable : les nouveaux métiers

Le développement durable est si tendance auprès des consommateurs qu’il est vite devenu un enjeu particulièrement considérable pour les entreprises. Grandes ou petites, quel que soit leur secteur d’activité, elles ont compris qu’intégrer ce principe à leur politique globale permettrait de séduire davantage de prospects et d’améliorer leur image. Le recrutement de professionnels spécialisés en développement durable explose. Voici 5 nouveaux métiers d’avenir de ce secteur en 2019.

Les gestionnaires de risques environnementaux et économiques

Ce sont des experts en prévention et traitement des risques de toutes sortes tels que les risques de catastrophes naturelles par exemple. Ils identifient, analysent et évaluent les éléments de vulnérabilité d’une entreprise dans le but de prendre des décisions stratégiques importantes. Ils mettent leur expertise au service des organisations et basent leurs stratégies sur les constatations des professionnels de l’environnement (météorologiste, sismologue, biologiste, géologue…). Le gestionnaire de risques peut aussi se spécialiser dans le domaine de la pollution en travaillant étroitement avec des managers environnementaux, des écotoxicologues, des ingénieurs analystes de l’air, des inspecteurs d’installations classées, des ingénieurs du contrôle du bruit, des techniciens de mesures de la pollution, le technicien de traitement des déchets…). Il existe plusieurs formations pour accéder à ces différents métiers liés au développement durable.

Le responsable des achats durables

Le verdissement des métiers traditionnels se poursuit. Après le bâtiment avec les spécialistes de la construction d’habitat écologique, c’est maintenant au tour du métier d’acheteur professionnel. Il doit remplir ses missions originelles tout en faisant en sorte que les achats soient les plus satisfaisants possible pour les différentes parties prenantes sur plusieurs aspects (aspect environnemental, aspect social et aspect économique). Il peut exercer en entreprise ou en cabinet de conseil spécialisé en développement durable avec un bac +5 en ingénierie avec spécialisation RSE.

Le technicien en traitement de déchets

Ce métier qui assure le bon fonctionnement de l’ensemble des processus de traitement des déchets, depuis la collecte à la valorisation, n’est pas vraiment nouveau mais il est dans le top 5 des métiers où l’on recrute le plus en 2019. Ce poste devient incontournable dans toutes les structures, quelle que soit leur taille. Un BTS en gestion des déchets suffit pour devenir technicien en traitement de déchets dans une entreprise. Il existe cependant des niveaux plus élevés en Bachelor ou Master qui permettent d’accéder à des postes à responsabilités.

Le chargé de communication en développement durable

C’est le porte-voix du développement durable en entreprise. Il sensibilise les différents acteurs à l’importance d’adopter des stratégies de développement durable. Il aide aussi à valoriser l’image de l’entreprise et à élaborer une stratégie de communication externe efficace sur les actions de l’entreprise en adéquation avec les objectifs du développement durable. Il est diplômé d’un bac+5 minimum en école de commerce ou en école de communication avec une spécialisation en développement durable.

Le spécialiste de la bioénergie 

La bioénergie est un marché de l’emploi plein de promesses. Le secteur des énergies renouvelables (solaire, géothermie, éolien…) favorise effectivement la création de plusieurs centaines de milliers d’emplois. Il s’agit d’un métier aux champs d’application très vaste. Pour répondre aux enjeux énergétiques, le métier est accessible uniquement à bac +5 via un cursus en école d’ingénieurs généralistes ou spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *