bocaux en verre

Zéro déchet : est-ce vraiment possible ?

Enjeux majeurs du XXIème siècle, l’écologie et la protection de l’environnement sont au centre de nos préoccupations depuis ces dernières années. Comment réduire notre impact sur la planète ? Et quels sont les gestes à adopter au quotidien pour consommer de façon plus responsable ?

Prise de conscience et nouveau mode de vie

Tous les changements entrepris dans votre vie, commencent par une prise de conscience. Si vous continuez à acheter des produits sur-emballés, l’industrie continuera d’en produire, et ainsi de suite. Alors oui, le plus difficile est de prendre conscience et de se lancer dans un processus de changement. En effet, pour commencer à réduire vos déchets, il faut complètement changer vos habitudes et revoir votre façon d’acheter et de consommer. Pour changer, il faut faire preuve de bonne volonté et se tenir à vos engagements. Mais finalement, cette démarche est très naturelle quand on se rend compte de l’ampleur des dégâts causés par les tonnes de déchets produits chaque année. Même les lois évoluent en ce sens, avec par exemple l’interdiction depuis le 1er janvier 2020 de produire et de vendre de la vaisselle en plastique à usage unique. Une mesure qui encourage le changement et la prise de conscience à une plus grande échelle.

A lire également : Les points positifs et les limites de l’OGM

L’apparition du phénomène “Zéro déchet” vient révolutionner le monde de surconsommation dans lequel nous vivons, en apportant des alternatives au gaspillage : acheter un lot de pailles en inox, dire non au plastique, recycler ses déchets alimentaires… Toutes ces petites astuces réalisées quotidiennement permettent d’atteindre l’objectif de ne plus jamais produire de déchet. Passer au “Zéro déchet” peut sembler difficile à mettre en place, voire utopiste pour certains. Alors, ce mode de vie est-il vraiment réalisable et accessible à tous ?

Retour à l’essentiel

Une fois cette nouvelle routine installée, la plupart des adeptes du “Zéro déchet” confirment que cela a changé leur vie dans le bon sens. Revoir leur façon d’acheter et de consommer leur a permis de retrouver un mode de vie plus sain, pas seulement pour la planète, mais aussi pour leur corps. Il y a quelques années, cette démarche était plus difficile à mettre en place. Aujourd’hui, avec internet, les blogs, ou encore les vidéos Youtube, de nombreux conseils et astuces sont disponibles et permettent de s’initier rapidement. Par exemple, il est très facile de trouver sur internet des recettes pour fabriquer vos produits d’entretien vous-même, ou des astuces pour recycler vos déchets alimentaires. Une mine d’informations et de bons conseils totalement gratuits qui permettent de revenir à l’essentiel. Finalement, est-ce normal de manger des plats préparés dont vous ne connaissez pas le contenu, emballés dans plusieurs couches de plastique – tout cela au nom de la modernité et de l’avancée technologique ? De ce point de vue, la prise de conscience semble facile, évidente, et tout à fait naturelle. Une fois cette démarche entamée, il semble même plus difficile de revenir en arrière, plutôt que de continuer dans ce sens.

A voir aussi : Des aliments à consommer de préférence bio

Un challenge révolutionnaire et accessible à tous

Bien sûr, cette démarche écologique demande des efforts. D’ailleurs, cette transition peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Il est tout à fait normal de ne pas réussir du jour au lendemain. En revanche, ce nouveau mode de vie va vous permettre de réaliser de réelles économies sur le long terme, de retrouver une alimentation saine, tout en étant respectueux de l’environnement. Avec le nombre de ressources disponibles sur internet, et tous les avantages que le mode de vie “Zéro déchet” présentent, difficile de fermer les yeux et de ne pas passer à l’action. En changeant progressivement et en s’inspirant des autres, réduire ses déchets est un challenge réalisable, et surtout, accessible à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *