alimentation écologique

Que faut-il savoir sur l’alimentation écologique ?

Le mode d’alimentation de la population mondiale actuelle est en déséquilibre, une situation qui affecte non seulement la santé, mais dégrade aussi l’écosystème. Afin d’y remédier, des études scientifiques visant à promouvoir une alimentation écologique sont en cours. Comment avance le projet ? Quelles sont les solutions proposées par les chercheurs ? Que signifie véritablement une alimentation écologique ? Nous faisons le point pour vous.

Alimentation écologique : une source de développement durable

L’alimentation écologique est issue du concept de développement durable. Ce processus promet de subvenir aux besoins nutritionnels de la génération actuelle et également celle à venir. Le déséquilibre alimentaire impacte directement sur la santé de la population et l’écosystème. Ainsi, plusieurs chercheurs ménagent leurs efforts dans la recherche d’une alimentation saine et durable basée sur ces objectifs pour l’année 2050.
Selon un rapport de la revue The Lancet du 17 janvier, la fondation EAT associée avec 37 scientifiques issus de 16 Etats différents coopèrent pour trouver une solution nutritionnelle à long terme. D’après ces chercheurs, seulement 2,4 milliards d’habitants surconsomment alors que la moitié souffre de carences en minéraux et nutriments essentiels.
Par ailleurs, l’environnement dans lequel nous vivons aujourd’hui souffre du réchauffement climatique à cause de l’élevage. D’après les Nations Unies, 15 % des émissions de gaz à effet de serre sont issues de la production dans le secteur animal. Ainsi, des objectifs ont été fixés pour modifier le mode de consommation actuelle en un régime végétarien.
Avec la montée des chiffres sur la mortalité précoce, les organismes concernées sont mobilisées à lutter contre la sous-alimentation sous toutes ses formes :

A lire également : L’eau distillée est-elle bonne pour la santé ?

  • Prioriser un régime alimentaire végétal ;
  • Privilégier les produits locaux et saisonniers ;
  • Favoriser l’alimentation issue d’une agriculture biologique ;
  • Réduire les transformations agroalimentaires ;
  • Emballer et conditionner les aliments plus écologiquement ;
  • Favoriser le commerce équitable ;
  • etc.

Que signifie une alimentation écologique ?

Le concept d’alimentation écologique véhicule la même idée que l’alimentation durable ou la nutrition écologique. Une alimentation écologique est une discipline scientifique, basée sur l’amélioration de la nutrition en proposant des solutions pérennes aux dirigeants politiques. Le but recherché par cette étude vise à assurer la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale. Elle cherche également à ralentir et à réduire les dégradations climatiques tout en veillant à subvenir à une quantité alimentaire suffisante.
Concrètement, la nutrition écolo englobe tous les étapes et systèmes de l’alimentation. En prenant en compte les paramètres écologiques et nutritionnels du moment, des mesures stratégiques doivent être intégrées dès la phase de production et de transformation jusqu’à la consommation des aliments. Cela se manifeste par la sensibilisation des consommateurs à modifier leurs régimes alimentaires actuels pour des modes d’alimentation plus sains et écologiques, notamment celui à base de protéine végétale.

En quoi consiste le régime alimentaire écolo ?

Selon les études effectuées par les scientifiques : la nutrition la plus saine est celle basée sur le régime végétarien. Le consommateur doit privilégier un régime composé principalement de fruits, légumes, plantes et de noix. En optant pour ce mode de consommation, l’organisme humain profite d’une teneur élevée en nutriments. Pour vous donner plus d’information à ce sujet, des recettes et modes d’alimentation végétarienne sont disponibles sur http://extracteursdejus.net.
Pour rappel, une personne végétarienne exclut entièrement toute protéine d’origine animale de son alimentation, en les remplaçant par des protéines végétales. La plupart des gens pensent à tort que ce régime est uniquement fait pour maigrir. Bien au contraire, le soja, les fruits et les légumes apportent un apport calorique équivalent à un régime à base de viande.
Afin de réaliser l’orientation des consommateurs aux produits agricoles, des stratégies agroalimentaires devront être adoptées pour augmenter les cultures et les terres à cultiver. Sans oublier de sensibiliser les professionnels dans ce secteur sur le bon usage de l’eau et de l’engrais.
Dans le détail, l’espace nécessaire pour l’élevage (protéines animales) est 10 fois plus étendu que celui d’une production de protéine végétale. D’ailleurs, 40 % des céréales produites à l’échelle mondiale sont utilisées pour nourrir les bétails, alors qu’elles peuvent directement être consommées par les humains. Cette perspective est donc envisageable pour réduire le nombre de populations sous-alimentées de la terre.

A découvrir également : Comment réduire le calcaire dans son eau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *