pêche en mer

Quel équipement pour une sortie de pêche en mer ?

Si vous êtes un amateur de sport nautique, sachez que vous pouvez y associer facilement la pêche. Mais pour cela, il faut déjà connaître le matériel dont vous devez vous munir. Quels sont donc les basiques du choix et de l’usage d’un équipement pour une sortie de pêche en mer ?

Le choix du matériel dépend de l’espèce de poisson à pêcher

La première étape est d’être capable de cibler l’espèce à pêcher afin d’adapter le matériel. Deux grandes familles de poissons sont présentes sur  les côtes françaises : les poissons pélagiques et les poissons de fond. Les poissons pélagiques se retrouvent entre le fond et la surface de la mer et sont donc pêchables dans la couche d’eau. Il s’agit surtout du maquereau, du thon, de la bonite, du bar, du lieu, et du maigre. Quant aux poissons de fond de mer, ils rassemblent notamment la raie, le turbot et la dorade. Selon qu’on veuille pêcher un poisson pélagique ou un poisson de fond, le matériel n’est pas le même. Mais dans tous les cas, le choix du bateau est d’une grande importance. Vous en trouverez des modèles de très bonne qualité et d’une grande fiabilité chez Rigiflex.

Le bon matériel pour pêcher les poissons pélagiques

La pêche à la traîne est la façon la plus commode de pêcher les poissons pélagiques. Elle consiste à remorquer à l’arrière du bateau un leurre (train de plume avec cuillère ou anguillon). Il existe plusieurs techniques de pêche à la traîne à savoir : la traîne classique qui demande l’emploi d’une ligne plombée ; la planchette ; et la paravane qui est en fait une planchette plombée et qui permet de se servir de deux lignes de traîne à l’arrière du bateau, augmentant ainsi les chances d’attraper du poisson. Pour éviter que la ligne ne remonte à vos pieds lorsque vous pratiquez la pêche à la traîne, optez pour des cannes avec des moulinets de traîne. Il s’agit de moulinets disposant d’un tambour tournant qui assure l’emmagasinement de la totalité de la ligne. Elles sont très faciles d’utilisation grâce à un levier conçu pour déverrouiller la ligne et la laisser filer à la longueur convenable ; un frein étoile permettant de régler la tension à la touche ; et un bruiteur servant en tant qu’indicateur sonore de touche. À part la pêche à la traîne, on peut aussi pratiquer la pêche en dérive, si on souhaite pêcher à un endroit déterminé ou balayer une zone de pêche plus ou moins large. La pêche en dérive nécessite également de recourir à une canne. C’est elle qui assurera la transmission d’informations entre le leurre et le pêcheur. Les cannes en fibre de verre conviennent très bien pour la pêche du maquereau.

Le bon équipement pour pêcher des poissons de fond

Pour attraper des poissons de fond aux appâts, tout particulièrement la dorade, le type de pêche préconisé est la pêche au mouillage. Il faut utiliser, pour ce faire, des cannes pourvues de pointes bien plus souples que celles dont on se sert pour la pêche en dérive des poissons pélagiques.

Le cas particulier de la pêche au bar        

Une des pêches sportives les plus pratiquées est celle de la pêche au bar (il y a aussi celle du black bass mais c’est en eau douce). Il faut déjà savoir que le bar est présent en abondance à la plage, dans les baïnes ; ainsi que dans les rochers et contre courants. Le matériel dont il faut se doter pour pêcher ce poisson comprend une canne d’une longueur comprise entre 2,70 m et 3 m, et d’une puissance d’au moins 10 gr, qui se rapproche de 50 gr. En ce qui concerne le moulinet, il doit disposer d’une contenance de fil comprise entre 250 m et 300 m, donc avoir une taille de 3500, 4000 ou 4500. Enfin, le meilleur choix de fil est une tresse de 12/100 à 16/100.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *