L’Europe peut miser sur la biomasse pour son énergie

biomasse

En 2017, l’Europe pourrait tripler sa production d’énergie à partir de la biomasse : c’est la conclusion d’experts de l’agence européenne pour l’environnement et de consultants d’AEA Technologies, qui ont évalué le potentiel énergétique des produits issus de l’agriculture, des forêts et des déchets d’origine biologique. Les chercheurs ont insisté sur une production basée sur un développement durable, un choix contraignant car la production de billot énergie peut se révéler stressante pour l’environnement, notamment lorsqu’elle s’appuie sur une agriculture intensive.

Une production contraignante

Les critères impliquent de dédier près d’un tiers de la surface agricole à des pratiques respectueuses des écosystèmes, de maintenir les systèmes extensifs, choisir des plantes bioénergétiques pesant peu sur l’environnement, réduire le volume de déchets, protéger les forêts de l’exploitation à outrance…

Résultat : même avec ces contraintes, la biomasse permettrait d’obtenir 283,4 millions de tonnes équivalents pétrole en Europe d’ici à 2030. Depuis 2010, c’est déjà 188,5 millions de tonnes équivalents pétrole qui ont été obtenus, contre 69 seulement en 2003 ! En revanche, même en produisant moins, ne pas respecter les mesures de protection conduirait à un stress supérieur pour l’environnement, avertissent les experts européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *